Ils sont retournés à l'école ce matin sans entrain

Anatole ne voulait pas y retourner,

Rosalie a pleuré un fois que je suis partie mais on avait oublié les chaussons, cela nous a permis de refaire un gros calin, de tout réexpliquer (la cantine, la sieste, . . ) et elle est retournée contente vers sa maitresse ! ! !

A moi, deux jours de calme, de ménage, et pourquoi pas de couture avant le retour au boulot vendredi . . .